Skip to main content
x

Master Ingénierie et Géosciences du Littoral ( Master Engineering and Coastal Geosciences )

Type
Master (ISCED 2011 level 7)
Language

French

Duration 4 semesters
Cost 333

Ce Master en Sciences et Technologies, mention Sciences de la Terre & des Planètes, Environnement, vise à former des spécialistes en ingénierie et en géosciences du littoral. A l’issue de cette formation, vous posséderez les compétences pour construire, réhabiliter et restaurer des infrastructures et globalement des aménagements en domaine littoral. Vous serez donc aptes à travailler au sein de bureaux d’études, de collectivités territoriales ou d’organismes en charge de la mer et du littoral. Pour atteindre ce niveau, la formation est basée sur l’acquisition d’une palette d’outils et de méthodes vous permettant de sortir de la formation avec des compétences modulables larges dans le domaine des sciences de l’environnement et de l’aménagement du littoral.La formation se déroule sur 2 ans, et les enseignements sont dispensés sur le campus 1 de l’Université de Caen Normandie. De nombreuses sorties de terrain sont également organisées dans la région.Le Master IGL est une formation de l’Université de Caen Normandie, membre de la ComUE Normandie Université. Il est rattaché à l’unité mixte de recherche CNRS Morphodynamique Continentale et Côtière (M2C).

Objectifs de la formation

L’objectif de cette formation est de former des cadres travaillant dans des organismes, privés ou publics, en charge de la gestion, de l’aménagement, de la préservation ou de la construction sur le domaine littoral. Dans cette optique, les étudiants bénéficient d’une formation associant technicité et connaissances du milieu, avec une approche de terrain, mais reposant également sur l’utilisation d’outils numériques indispensables aujourd’hui dans le monde du travail. Les métiers de la recherche sont également visés avec une proposition de choix d’unités d’enseignement adaptée.

Spécificités

Le Master « Ingénierie et Géosciences du littoral » constitue une formation originale à l’échelle nationale car elle permet d’acquérir des compétences techniques (mécaniques des fluides, géotechniques, modélisation numérique,…) doublée d’une approche environnementale associée à la maîtrise de l’outil SIG utiles à la gestion territoriales des espaces littoraux. Elle s’appuie sur un laboratoire de recherche reconnu par le CNRS, le laboratoire « Morphodynamique Continentale et Côtière » qui est lui-même pluri-disciplinaire, associant géosciences et mécanique des fluides avec des approches fondamentales, expérimentales et appliquées. A noter que ce type d’enseignement, sur deux années complètes, n’est pas dispensé dans les écoles d’ingénieurs.

Organisation des enseignements

La première année du master (M1) est organisée sur deux semestres d’enseignement. Elle propose 11 unités d’enseignement obligatoires généralement de 45 h, avec cours, travaux dirigés et travaux pratiques, et 1 unité d’enseignement à choisir parmi 2 options. L’horaire annuel, hors stage de fin d’année, est de 505 heures. La durée minimale du stage de fin d’année, obligatoire, et de 3 mois.

Le Master 2 propose 8 unités d’enseignement obligatoires généralement de 50 h avec cours, travaux dirigés et travaux pratiques, et 1 unité d’enseignement optionnelle à choisir parmi 2 options. L’horaire annuel, hors stage de fin d’année, est de 340 heures. La durée minimale du stage de fin d’année, obligatoire, est de 6 mois.

M1

La première année de Master permet d’acquérir des compétences en géosciences de la surface, en géotechnique et en génie de l’aménagement des zones côtières. Les étudiants bénéficieront d’une solide formation concernant les phénomènes qui régissent la dynamique et l’évolution de ces systèmes basée sur une approche intégrée allant de l’observation et la géomatique jusqu’à l’expérimentation de terrain et en laboratoire.

M2

La deuxième année de Master permet d’acquérir des techniques constructives de base dans un milieu difficile, à les dimensionner par rapport aux objectifs attendus (ouvrages portuaires, récréatifs, de défense contre la mer, …) et aux impacts sur l’environnement. De fait, une connaissance globale du milieu marin côtier est dispensée nécessaire pour une bonne maîtrise des impacts environnementaux.

Structural components
Thesis/Dissertation
Industry partners
Internship/Workplace experience
International component
Practical/Field work
Language training
Research Project

ISCED Categories

Project management
Personal skills and communication
Ocean Literacy
Marine Geology
Scientific modelling