Skip to main content
x

Master Sciences de la mer (Master in Sea Sciences )

Type
Master (ISCED 2011 level 7)
Language

French

Duration 4 semesters
Cost 333

Objectifs et compétences

Le diplômé du Master Sciences de la Mer reçoit une formation pluri et inter-disciplinaire qui repose sur un ensemble de disciplines majeures (biologie marine, géologie marine, écologie marine, hydrodynamique, biogéochimie marine, géochimie, paléocéanographie) relative à la description et à la compréhension du fonctionnement des écosystèmes et des environnements sédimentaires littoraux et/ou côtiers. Cette formation est complétée par l’acquisition de compétences associées à des outils qui reposent

sur un socle de plusieurs disciplines (informatique, analyse statistique, analyse numérique) traitées dans leurs aspects appliqués aux sciences de la mer. Cette formation vise à donner aux étudiants un socle de compétences qui leur permet d’aborder les grandes problématiques associées aux fonctionnements actuels et passés de ces environnements et écosystèmes tout en les positionnant dans un contexte des changements globaux.

Le diplômé doit être capable de maîtriser des savoir-faire dans le domaine de l’océanographie et de connaitre les méthodologies de terrain, expérimentales et quantitatives associées. L’enseignement est conçu pour allier concepts fondamentaux et apprentissage des outils méthodologiques et techniques, laissant donc une part importante à l’apprentissage pratique sur le terrain (incluant l’embarquement sur des navires de la flotte océanographique) et en laboratoire. L’enseignement intègre également de nombreux travaux dirigés de terrain, travaux pratiques en laboratoire et travaux dirigés sur ordinateur.

Enfin le diplômé aura été familiarisé au milieu professionnel au travers d'expériences professionnelles en laboratoire et/ou dans le milieu industriel et/ou dans les collectivités et structures (territoriales ou non) de gestion de l'environnement.

Parcours Biologie et Ecologie Marine

Former des étudiants qualifiés dans le domaine de la biologie et de l'écologie marines littorale tant d'un point de vue conceptuel que méthodologique. La formation repose sur deux disciplines majeures la biologie et l'écologie et sur plusieurs compétences disciplinaires connexes (statistiques, modélisation, biogéochimie) permettant par leur interconnexion, l'analyse des composantes, du fonctionnement et de l'évolution des écosystèmes marins. L'approche est pluri et interdisciplinaire. Les travaux dirigés, pratiques et les stages (2 mois au semestre 2, 6 mois au semestre 4) au sein de structures du secteur public ou privé préparent les étudiants, futurs chercheurs et cadres dans le(s) domaine(s) de l'environnement marin et littoral en particulier, à une poursuite d'études en doctorat et / ou au marché de l'emploi.

Parcours Environnement - Eau - Littoral

Former les candidats aux sciences de la mer appliquées spécifiquement aux interfaces continent-océan (e.g. fleuve, estuaire, plage, lagune, eau-sédiment, eau-atmosphère) en leur fournissant les capacités de compréhension et d'appréhension des mécanismes de transfert entre les différents milieux naturels et anthropisés du continuum continent-océan.

Apprendre aux candidats à développer et mettre en œuvre des stratégies d'études, des campagnes à la mer et sur le terrain, à optimiser des approches expérimentales et des méthodes d'analyses ainsi qu’à modéliser les données obtenues ou les phénomènes à reproduire.

Connaître les processus (physiques et chimiques) qui régulent les grands cycles biogéochimiques et appréhender l'impact de l'homme (ou des sources anthropiques) sur ces cycles. Connaitre les processus hydro-sédimentaires qui régulent les transferts sédimentaires aux interfaces littorales et appréhender l'évolution morphologique et sédimentaire de la zone littorale.

Fournir les compétences indispensables dans le domaine par l'apprentissage d'outils performants et innovants (stratégies d’observation et d’échantillonnage, analyses géochimiques, mesures physiques, télédétection, SIG, analyse numérique, modélisation).

Permettre aux candidats d'acquérir une démarche scientifique (questionnement, acquisition de données, interprétation, communication).

Former des professionnels capables d’assurer des expertises scientifiques et de communiquer sur les questions environnementales majeures concernant le continuum continent-océan dans un contexte de changements globaux.

Parcours MER

This Joint European MSc Programme is aimed at forming such multidisciplinary graduates of transverse research profile, by attracting highly qualified and motivated students from around the world into a fully integrated world-class EU MSc programme. The original programme was conceived by SOTON, UPV/EHU, UB and ULg, utilising the extensive marine science expertise and experience of the (4) institutions.

Thus, the MSc provides students with competences and skills to develop a marine career in the following fields:

integrated coastal zone management;

protection of marine and estuarine environments;

adaptation to global climate change;

assessment of marine ecosystem health;

conservation of biodiversity and natural heritage; and

management of fisheries and other marine resources.

The MER MSc programme was designed originally by integrating parts of existing curricula and newly-created modules, to provide a restructured curriculum in Marine Environment and Resources; this was according to the socio-economic context and needs analysis. The MER MSc was run for the first time in 2006-07, with 11 students; this was based on existing national and international courses fully accredited and recognized by the University and the Education Ministry of each Partner's country. These courses were adapted especially and redesigned to integrate international students and staff. Since then, 78 students have followed, or are following, the studies successfully. The programme and procedures have evolved and been integrated, in order to be able to award a joint degree, as soon as the national regulations allow it.

Parcours Sédimentologie et Paléocéanographie

Apporter aux étudiants les dernières connaissances dans le domaine de la paléocéanographie, des paléoenvironnements quaternaires, de la paléoclimatologie,de la sédimentologie marine et du transport des sédiments et de la géochimie de l'environnement.

Les sensibiliser aux liens entre la recherche et les grands problèmes sociétaux et aux applications des domaines scientifiques décrits ci-dessus.

Les sensibiliser aux applications possibles entre le milieu de la recherche et les entreprises.

Les intégrer au monde de la recherche par une expérience de recherche professionnelle longue (stage de 5 à 6 mois) afin de tester l'adéquation entre leur projet professionnel et leurs capacités dans ce domaine.

Leur permettre d'améliorer leur capacité de synthèse sur un sujet complexe portant dans les domaines cités ci-dessus à partir de données issues de la bibliographie et de données acquises et traitées par leurs soins.

Rédiger et présenter un dossier de recherche ou d'application industrielle.


Compétences à acquérir :

  • Connaître les champs professionnels associés à l’Environnement à travers l’expérience d’un stage (laboratoire, entreprise, association, etc.).
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire autant qu’en autonomie et responsabilité au service d’un projet en lien avec l’Environnement: s’intégrer, se positionner, collaborer, communiquer et rendre compte.
  • Etre capable de concevoir des dispostifs de recueil et de traitement des données à des fins de mise en oeuvre d'une démarche ou d'intervention
  • Rédiger des documents de travail ( rapports, notes de synthèse...) adaptés aux personnes et situations rencontrées et appropriés aux organisations et structures concernées
  • Pratiquer l’anglais scientifique de l’un de nos champs disciplinaires

Recherche

L'équipe pédagogique est composée en très large majorité d'enseignants-chercheurs ou chercheurs de l'UMR EPOC des équipes ECOBIOC, Sédimentologie, METHYS, TGM et Paléoclimats . L'équipe pédagogique peut également s'appuyer sur les personnels techniques de l'UMR EPOC pour la préparation de TP spécifiques, enseignements en géomatique et accueil de stagiaires. Des enseignants-chercheurs de l'EPHE interviennent également dans l'équipe pédagogique du Master.

International

Erasmus Mundus : parcours MER en cours jusqu'en 2018. Le semestre 7 proposé dans l'offre actuelle est maintenu dans la nouvelle offre et commun avec le semestre 7 du parcours MER. Nouvellement labellisé Mundus+ jusqu'en 2022.

Stage à l'étranger ou semestre de mobilité : Les étudiants ont la possibilité d'effectuer un ou plusieurs semestres de mobilité dans le cadre des échanges: * ERASMUS+ avec l'Université de Liège ou l'Université de Southampton * BCI (ex. Crépuq) avec les Universités du Quebec (Montreal, Québec, Rimouski) * Universités en Californie (Centre de Californie, Univ. M. Montaigne) * Les étudiants inscrits dans le parcours MER doivent obligatoirement effectuer les semestres S1, S2 et S3 dans trois universités différentes (au choix parmi Liège, Southampton, Bilbao, Bordeaux)

Poursuite d'études

  • Doctorat

Débouchés professionnels / Métiers

  • Consultant en environnement
  • Ingénieur Océanographe
  • Animateur scientifique
  • Chargé de mission Environnement
  • Ingénieur Eco-conseiller
Structural components
Thesis/Dissertation
Industry partners
Internship/Workplace experience
International component
Practical/Field work
Language training
Research Project

ISCED Categories

Project management
Personal skills and communication
Biology
Ecology
Conservation and environmental management
Marine Geology
Physical and chemical oceanography
Statistics
Scientific modelling
Maritime security