Pasar al contenido principal
x

Master SML Sciences de la Mer et du Littoral - MARINE SCIENCES (PHYSIQUE) (Master SML Sciences of the sea and littoral - MARINE SCIENCES (PHYSIC) )

Tipo
Master (ISCED 2011 nivel 7)
Idioma

Francés

Duración 4 semesters
Costo 333

Cette mention internationale est co-accréditée par l’IUEM à l’UBO et par l’ENSTA Bretagne. Elle vise à donner aux étudiants la connaissance des propriétés physiques et dynamiques du milieu marin et des éléments d’ingénierie qui s’y rapportent (navires en particulier). Elle comporte 3 parcours : Physique de l’Océan et du Climat (POC), Géophysique Marine (GM) et Hydrodynamique Navale (HN). Ces 3 parcours ont un bloc commun en M1 : mécanique des fluides, des solides, mathématiques appliquées, analyse de données, modélisation numérique… Les spécialisations pour chaque parcours sont plus importantes en M2. La formation s’appuie sur des stages longs de recherche académique ou industrielle en fin de M2.

Cette mention permet l’accès à la formation doctorale dans le cadre de l’École Doctorale des Sciences de la Mer et du Littoral de l’UBL, ainsi qu’aux emplois d’ingénieur d’étude dans de nombreuses entreprises régionales, nationales ou étrangères. Le contexte Brestois est en effet particulièrement développé pour les sciences et technologies marines.

Nous espérons qu’un nouveau parcours Sciences des Données Océaniques ouvre à la rentrée 2019, dans le cadre du parcours Physique Océan Climat, puis en 2020 de façon indépendante. Suivre ce parcours puis faire un an de Géomatique Marine à l’ENSTA Bretagne (sous réserve d’admission sur dossier) ouvrira au diplôme de cette grande École d’Ingénieurs.

The Marine Physics/Marine Sciences program in cooperation with graduate engineering schools in Brest, is international and taught essentially in English (see the site http://formations.univ-brest.fr/fr/index.html for more information). 

The program focuses on the physics of the sea (POC specialty), of the Earth particularly under the sea (GM specialty) and of ships and naval structures (HN specialty). In M1 the common scientific basics (Fluid and solid mechanics, applied maths, numerical analysis) are taught. In M2, the specific knowledge of each specialty is taught. Projects and internships are essential in the program. Relation with research centres and with private companies are central to research training.

We hope that a new specialty Ocean Data Science will open in September 2019 in the context of the specialty Ocean Physics and Climate and as an independent specialty (still under Marine Physics/Marine Sciences) in September 2020.

Attending and validating this specialty and then validating the (one-year) specialty Marine Geomatics (provided the results of the M2 are good) would lead to obtaining the Engineering Degree of ENSTA Bretagne.

More precise information in English about our program and how to apply can be obtained with contacting Master.Marphys@univ-brest.fr

Parcours

Physique de l’Océan et Climat

Le parcours s’appuie sur le Laboratoire d’Océanographie Physique et Spatiale (LOPS), le Laboratoire de l’Environnement Marin (LEMAR), toutes deux des UMR de l’IUEM, le département Hydrographie, Océanographie et Météorologie du SHOM, le laboratoire d’Hydrodynamique côtière du CEREMA. Débouchés : recherche, enseignement-recherche, bureaux d’études (impact de la circulation océanique, ou des événements extrêmes sur les structures en mer, sur l’érosion du littoral, sur l’écologie marine, sur l’exploitation des ressources marines, ou l’évolution des nappes de pollution).

Objectifs

Objectifs scientifiques :

L’objectif de la mention est double : d’abord donner les bases de la connaissance du domaine selon chaque spécialité, Physique de l’Océan et Climat, Géophysique Marine, Hydrodynamique Navale et en parallèle renforcer la formation sur les outils et méthodes mises en œuvre dans les métiers sur lesquels débouchent ces spécialités. Le deuxième aspect a fait l’objet d’une réflexion particulière en 2010 afin de mettre en exergue les méthodes que devrait maîtriser chaque étudiant à l’issue de son master. Le premier volet « connaissances » est développé pour chacune des trois spécialités dès le Master 1ère année et représente à peu près la moitié du contenu pédagogique. Le deuxième volet « outils » est dévolu aux méthodes « mathématiques appliquées », « traitement de données » et « modélisation numérique ». Il est mutualisé entre les trois spécialités.

L’objectif affirmé de la mention Physique Marine est double (i) former à la recherche et (ii) fournir également des bases méthodologiques solides de type Physique de l’Ingénieur pour ceux qui arrêteront leurs études à la fin du master.

Objectifs professionnels :

La demande de nos diplômés par les industriels et les laboratoires tant en Sciences de l’ingénieur qu’en Sciences de l’Univers croît régulièrement pour au moins trois raisons : les préoccupations croissantes sur l’état physico-chimique de la planète et du climat, la gestion des ressources de l’environnement marin et les applications navales liées à la Défense, trois domaines dans l’étude desquels Brest s’est taillé une solide réputation.

Les objectifs professionnels découlent directement de nos objectifs scientifiques. Il y a donc deux types d’orientation professionnelle à l’issue du master, la poursuite en doctorat ou l’intégration dans le monde industriel.

Compétences acquises

Compétences

  1. Savoirs :
    Connaissance de l'oceanographie physique, d'elements de dynamique atmospherique, de theorie, d'analyse de donnees in situ et de modelisation numerique. Specialisation hauturiere ou cotiere, possibilite d'option
  2. Savoir-faire :
    Le titulaire de ce diplôme a acquis un certain nombre de savoir-faire mais sa pratique reste limitée. Cependant la formation donnée vise à développer une autonomie de raisonnement et d’acquisition des techniques principales utilisées dans ces gisements d’emploi.

ENGLISH:

  1. Knowledge :
    Knowledge of geophysical fluid dynamics, physical oceanography and a few elements of atmospheric dynamics ; theory, analysis of in situ data, numerical modeling; specialisation in deep ocean or coastal ocean dynamics; possibility of optional courses
     
  2. Know-how:
    the student will have acquired some know-how, but still with a limited practice. Nevertheless, the training gives him/her autonomy in reasoning and the main practical and useful techniques for the jobs concerned.

Insertion professionnelle

Ce professionnel peut exercer dans les domaines suivants :

  • Environnement océanique hauturier, côtier ou littoral ;
  • Mesures et modélisations ;
  • Applications dans les secteurs parapétroliers, des énergies marines, des prévisions océaniques, des pollutions marines ;
  • Recherche fondamentale sur la dynamique de l’océan, du système couplé océan-atmosphère et du climat.

Il peut exercer les emplois suivants :

  • Chargé d’études recherche et développement
  • Chercheur/Chargé d’études en recherche fondamentale (après une thèse)
  • Enseignant-chercheur (après une thèse et un concours)

Géophysique Marine

Le parcours s’appuie sur le Laboratoire Géosciences Ocean (LGO) qui est une UMR,  et le département Géosciences Marines de l’IFREMER. Débouchés : recherche, enseignement-recherche, recherche et développement dans les domaines des énergies marines, du offshore/pétrolier, des ressources minérales marines, et dans des bureaux d’études (transports sédimentaires, risques côtiers…).

Objectifs

Objectifs scientifiques :

L’objectif de la mention est double : d’abord donner les bases de la connaissance du domaine selon chaque spécialité, Physique de l’Océan et Climat, Géophysique Marine, Hydrodynamique Navale et en parallèle renforcer la formation sur les outils et méthodes mises en œuvre dans les métiers sur lesquels débouchent ces spécialités. Le deuxième aspect a fait l’objet d’une réflexion particulière en 2010 afin de mettre en exergue les méthodes que devrait maîtriser chaque étudiant à l’issue de son master. Le premier volet « connaissances » est développé pour chacune des trois spécialités dès le Master 1ère année et représente à peu près la moitié du contenu pédagogique. Le deuxième volet « outils » est dévolu aux méthodes « mathématiques appliquées », « traitement de données » et « modélisation numérique ». Il est mutualisé entre les trois spécialités.

L’objectif affirmé de la mention Physique Marine est double (i) former à la recherche et (ii) fournir également des bases méthodologiques solides de type Physique de l’Ingénieur pour ceux qui arrêteront leurs études à la fin du master.

Objectifs professionnels :

La demande de nos diplômés par les industriels et les laboratoires tant en Sciences de l’ingénieur qu’en Sciences de l’Univers croît régulièrement pour au moins trois raisons : les préoccupations croissantes sur l’état physico-chimique de la planète et du climat, la gestion des ressources de l’environnement marin et les applications navales liées à la Défense, trois domaines dans l’étude desquels Brest s’est taillé une solide réputation.

Les objectifs professionnels découlent directement de nos objectifs scientifiques. Il y a donc deux types d’orientation professionnelle à l’issue du master, la poursuite en doctorat ou l’intégration dans le monde industriel.

Compétences acquises

Connaissance des lois générales de la mécanique des milieux continus (fluides et solides) et applications aux milieux naturels, en particulier en domaine marin littoral et hauturier.

Acquisition et traitement des données géophysiques.

Représentation, interprétation et modélisation mathématique et numérique de ces données.

Compétences pratiques :

  • Acquisition et traitement de données marines : positionnement, cartographie, acquisition géophysique
  • Interprétation des résultats d'expériences (analyses, essais, tests, terrain)
  • Modélisation en laboratoire, analogique et numérique
  • Traitement informatique de données, programmation
  • Utilisation de logiciels spécialisés, traitement sismiques, résolution numérique d'équations différentielles
  • Utilisation de Systèmes d'Information Géographique (SIG)

Compétences transversales et scientifiques générales :

  • Exploration d'un sujet de recherche et ses limites
  • Recherche et analyse de la documentation relative au sujet étudié
  • Conception, adaptation et utilisation du matériel lié aux travaux de recherche
  • Réponse à un appel d'offre
  • Rédaction de publications liées à l'étude (mémoires, articles scientifiques...)
  • Participation à des colloques, conférences et séminaires pour diffuser l'information scientifique sur les résultats d'une étude scientifique
  • Pratique de l'anglais scientifique
  • Travail en équipe et collaboration avec des spécialistes de diverses disciplines

Insertion professionnelle

Ce professionnel peut exercer dans les secteurs d'activité suivants :

  • Géophysique, physique de la Terre, gravimétrie, sismique, géomagnétisme
  • Océanographie, géodésie, cartographie, hydrographie, topographie, hydrologie
  • Ressources naturelles, gaz, pétrole, eau, minerais, granulats
  • Environnement, risques naturels, génie civil, aménagement
  • Géoprospective
  • Recherche, enseignement, animation scientifique

Ce professionnel peut exercer les emplois suivants :

  • Chargé d’études et/ou de recherche
  • Chef de mission scientifique
  • Chercheur
  • Enseignant-chercheur (après concours)

Hydrodynamique Navale

Le parcours s’appuie sur l’Institut de Recherche Dupuy de Lôme (IRDL, FRE, Brest) et l’Institut de Recherche de l’École Navale (IRENAV). Débouchés : recherche, enseignement-recherche, bureaux d’études et centres d’essais, énergies marines, architecture et construction navale.

Objectifs

Objectifs scientifiques :

L’objectif de la mention est double : d’abord donner les bases de la connaissance du domaine selon chaque spécialité, Physique de l’Océan et Climat, Géophysique Marine, Hydrodynamique Navale et en parallèle renforcer la formation sur les outils et méthodes mises en œuvre dans les métiers sur lesquels débouchent ces spécialités. Le deuxième aspect a fait l’objet d’une réflexion particulière en 2010 afin de mettre en exergue les méthodes que devrait maîtriser chaque étudiant à l’issue de son master. Le premier volet « connaissances » est développé pour chacune des trois spécialités dès le Master 1ère année et représente à peu près la moitié du contenu pédagogique. Le deuxième volet « outils » est dévolu aux méthodes « mathématiques appliquées », « traitement de données » et « modélisation numérique ». Il est mutualisé entre les trois spécialités.

L’objectif affirmé de la mention Physique Marine est double (i) former à la recherche et (ii) fournir également des bases méthodologiques solides de type Physique de l’Ingénieur pour ceux qui arrêteront leurs études à la fin du master.

Objectifs professionnels:

La demande de nos diplômés par les industriels et les laboratoires tant en Sciences de l’ingénieur qu’en Sciences de l’Univers croît régulièrement pour au moins trois raisons : les préoccupations croissantes sur l’état physico-chimique de la planète et du climat, la gestion des ressources de l’environnement marin et les applications navales liées à la Défense, trois domaines dans l’étude desquels Brest s’est taillé une solide réputation.

Les objectifs professionnels découlent directement de nos objectifs scientifiques. Il y a donc deux types d’orientation professionnelle à l’issue du master, la poursuite en doctorat ou l’intégration dans le monde industriel.

Compétences acquises

Compétences ou capacités évaluées

Le titulaire de ce diplôme devra savoir appliquer les connaissances acquises à des problèmes spécifiques.

Insertion professionnelle

Ce professionnel peut exercer dans les secteurs public et privé dans les domaines suivants :

  • génie naval ;
  • environnement ;
  • génie offshore ;
  • pétrolier ;
  • applications industrielles.

Il peut exercer les emplois suivants :

  • Chargé d’études recherche et développement
  • Chercheur (après une thèse)
  • Enseignant-chercheur (après une thèse)
Componentes estructurales
Tesis/Disertación
Entrenamiento de embarcaciones
Socios de la industria
Prácticas profesionales/experiencia laboral
Componente internacional
Entrenamiento de laboratorio
Trabajo práctico/ de campo
Entrenamiento de idioma
Proyecto de investigación

Categorías CINE (ISCED)

Manejo de proyectos
Competencias personales y comunicación
Cultura oceánica
Geología marina
Estadística
Modelado científico